Woo York ex machina

English version English

 

Le live à quatre mains de Woo York se veut sombre, sophistiqué et précis, hypnotisant les foules et agitant les corps depuis bientôt dix ans. Le duo ukrainien originaire de Kiev ne laisse rien au hasard en choisissant minutieusement chaque synthétiseur et chaque boîte à rythme pour mieux jongler entre mélodies oniriques, beats galopants, passages acides et textures soignées. À l’occasion de leur passage au Badaboum en octobre, on a voulu en savoir plus sur le matériel utilisé par Andrew et Dennis.

« Sur la première photo, c’est notre outil principal pour les lignes de basse : le Moog Mother 32 et son patch permettant un maximum de possibilités sonores. On utilise ce synthé pour toute la partie sub de notre live. »

« On utilise le JP 08 pour les accords et les bleeps, c’est un synthé assez simple mais auquel il faut s’habituer car les contrôles sont vraiment petits, c’est dur de trouver la bonne valeur. Il faut être vraiment précis, mais après l’avoir pris en main on peut vraiment en sortir des sons très propres. »

« La TR-8 de Roland est aussi bien utilisée comme boîte à rythme que comme triger pour jouer des drums en MIDI ou des notes de synthé en VST (comme le SH01) dans notre session Ableton Live. Super outil, indispensable dans notre configuration live. »

« Que dire à propos de ces controllers Behringer et Maschine ? On utilise leurs potentiomètres pour jouer avec les synthés : ils envoient des signaux MIDI à nos instruments internes et nos effets. On peut également utiliser les pads pour jouer quelques notes en live. »